Menu
Menu

Community, Luna Joice

Imaginons, nous sommes en 3006 (je sais ça fait loin), la technologie Community a bouleversé nos vies : la télépathie est devenue le moyen de communication principal (au détriment de la parole, du toucher… je sais ce n’est pas très jojo tout ça !), l’humanité est à présent relativement calme car la violence et les sentiments forts sont révolus !

Exit la guerre mais aussi exit les mots susurrés à l’oreille, exit aussi les livres (on peut tout visualiser mentalement)…

Ce monde-là est en quelque sorte « aseptisé », un peu trop calme à mon goût donc, mais que cache cette sérénité apparente ?

L’auteur, Luna Joice, découverte sur Wattpad (où elle publiait ses premières histoires), a cette fois-ci obtenu le prix Werber de l’imaginaire 2020 : pas étonnant quand on pense à la thématique particulière de son livre complètement dans l’air du temps et qui, au-delà de la fiction, interroge sur le futur de nos technologies et de nos libertés…

Ainsi je pense à ces chercheurs qui ont réussi à s’envoyer des « e-pensées » (avec l’utilisation d’un casque tout de même, mais équipé d’électrodes sensibles aux ondes électromagnétiques émises par le cerveau), ou encore à Elon Musk qui voudrait développer des implants cérébraux accessibles à tous : on n’est pas si loin de Community et de la puce implantée à nos cerveaux ! 

Bah alors, justement, que se passerait-il ?

Alors je n’ai pas été tout à fait transcendée par cette fiction mais je pense que c’est une bonne lecture pour un public plus jeune, adolescent ! Je suis certaine qu’il plairait beaucoup à ma fille…

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : 3006. La Terre a été pacifiée grâce à Community, une technologie révolutionnaire qui permet à l’homme de communiquer par télépathie. L’égoïsme mis de côté au profit de la collectivité, conflits et inégalités appartiennent désormais au passé.

Passionnée par les étoiles, Lyah est une jeune femme dotée d’une profonde soif de connaissances, qui la pousse à se poser beaucoup de questions sur le monde qui l’entoure. Bien plus que tous ceux qu’elle connaît… Pourquoi les humains ont-ils désormais interdiction de se toucher ? Pourquoi ne peut-elle pas choisir elle-même sa future Assignation ? Et pourquoi certaines bases de données lui sont-elles inaccessibles ?

Tandis qu’elle exhume secret après secret sur la société aseptisée dans laquelle elle vit, une interrogation grandit dans son esprit.

Pour Community, à quoi l’humanité a-t-elle renoncé ?