Menu
Menu

Guerres civiles, Ricard Morvan & Gaultier

Une BD ! Ça commençait à me manquer sérieusement ^^

J’ai commencé le premier tome de la série Guerres civiles de Richard, Morvan & Gaultier, parue en 2007.

Le sujet est inattendu : une guerre civile qui oppose les régionalismes français…  Ça chauffe même à Paris où toutes les régions se retrouvent à travers ses habitants exilés de la France entière.

C’est vrai, c’est déstabilisant, la dernière crise sanitaire nous a montré que rien n’était totalement acquis, qu’un quotidien bien rodé peut, très rapidement, basculer dans le chaos…

Ok ce n’est pas une lecture « rassurante ».

Mais ce n’est pas le sujet premier de cette BD qui se penche davantage sur nos travers humains qui ressortent particulièrement en période de conflit (ça me rappelle certains comportements en plein COVID…) avec : des tensions exacerbées, des personnes qui perdent leur fameux « contrôle », des égoïsmes qui ne se cachent même plus…

Ce sont les auteurs eux-mêmes qui se mettent en scène au fil des pages, il fallait oser affronter ses démons non ? Le trait est vif, brutal, sombre.

Et toi, quelle personne serais-tu en période de conflit ?

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : L’Histoire en marche.

Et si la France sombrait dans une guerre civile sanglante opposant des groupuscules régionalistes ? Quelle serait notre attitude, comment agirions-nous ? L¹idée de départ de cette uchronie ne peut laisser quiconque indifférent, huit ans après la guerre au Kosovo. Et surtout pas un lecteur de bande dessinée, dès lors que les auteurs du livre, Jean-David Morvan, Sylvain Ricard et Christophe Gaultier se mettent en scène. Jean-David Morvan et sa compagne rejoignent Paris en voiture pour déposer un éditeur japonais à son ambassade. Là, ils rejoignent Sylvain Ricard, dont l¹appartement a été pillé. Mais le pire reste à découvrir, l¹armée qui boucle des quartiers, la violence et la peur qui règnentS Nos protagonistes sont confrontés à la mort. Plongés dans ce monde terrifiant, Jean-David Morvan, Sylvain Ricard et Christophe Gaultier n¹hésitent pas à se montrer à nous avec leurs qualités comme avec leurs faiblesses. La force de cette histoire alternative (dont la première partie fait 104 pages) est accentuée par le dessin au crayon de Christophe Gaultier, qui donne une impression de croquis pris sur le vif, d¹une justesse et d¹une modernité impressionnante.

Un futur classique.