Menu
Menu

La chaîne, Adrian McKinty

Est-ce que tu reçois par mp des chaînes qui te demandent de partager au risque de voir s’abattre la malchance sur toi ? Y réponds-tu ? Est-ce que (comme moi) ce genre de truc niaisouillle t’horripile ?

Alors… tu détesteras la Chaîne !
Non pas le livre !!!
Mais La « chaîne », l’organisation qui utilise un système bien rodé pour te plumer, sauf que cette fois-ci le jeu va beaucoup plus loin : il va te falloir payer une rançon, enlever un enfant, peut-être le tuer lui et sa famille, si tu ne le fais pas c’est ton enfant qui le sera… Attendre que la famille suivante ait kidnappé un enfant, payer la rançon et ton enfant sera libéré…

Dans sa première ébauche (une nouvelle de 2012) Adrian McKinty avait déjà travaillé cette idée en se basant sur les groupes terroristes mexicains qui utilisent le kidnapping « interchangeable » (remplacement d’un otage par un autre membre de sa famille).
Quelques années plus tard, la nouvelle devient le roman & What a thriller ! Je « vois » les images de ce livre depuis le début de ma lecture : c’est une évidence, il ferait un excellent scénario !
La chaîne, à la fois victime et ravisseur. C’est drôlement bien trouvé !
Palpitations, suspense, dark web & réseau criminel imprègnent les pages de ma lecture numérique.

On suit la psychologie de la « victime-agresseur », d’une minute à l’autre le quotidien bouleversé, comment on peut être prêt à tout lorsqu’il s’agit de ses propres enfants…

Bon, si toi aussi tu ne réponds jamais aux chaînes, tu ferais peut-être bien d’y jeter un oeil tout de même, juste au cas où…

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ :

VICTIMES.  SURVIVANTS. RAVISSEURS. CRIMINELS.

VOUS SEREZ TOUT CELA À LA FOIS.

Le téléphone sonne. Un inconnu a  kidnappé votre enfant.

Pour qu’il soit libéré, vous devez enlever l’enfant de quelqu’un d’autre.

Votre enfant sera relâché quand les parents de votre victime auront à leur tour enlevé un enfant.

Si un chaînon manque : votre enfant sera tué.

VOUS FAITES DÉSORMAIS PARTIE DE LA CHAINE.

VOUS N’ÊTES PAS LES PREMIERS.

VOUS NE SEREZ CERTAINEMENT PAS LES DERNIERS.