Menu
Menu

La mer sans étoiles, Erin Morgenstern

Comme dans un set de matriochkas : une histoire dans une histoire imbriquée dans une histoire qui est elle-même une histoire plus grande encore…

Et des personnages qui changent d’époque, de lieu ou même de noms, parfois de formes aussi…

Je me demande comment l’auteur a fait pour s’y retrouver ! C’est un travail absolument impressionnant !

Ce livre est une boîte de pandore : c’est UN univers. Alors franchement je ne connaissais pas l’auteur : c’est une totale découverte… et je trouve ça juste stupéfiant…

Je ne sais pas si ce livre est classable dans une catégorie : je ne peux pas le définir c’est un véritable OLNI !!

Reste ce goût de miel sur la langue, ses odeurs entre le sucre et le vieux bouquin qui traine à la bibliothèque…

Vous l’avez compris, j’ai adoré, malheureusement avec le virus qui a bouleversé nos vies, il faudra attendre cet automne pour le découvrir à la publication. Comptez sur moi pour vous en reparler alors !

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : « Aucune histoire ne s’achève jamais vraiment tant qu’elle continue à être racontée. »

Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Découvrant avec stupéfaction qu’une scène de son enfance y est décrite, il décide d’en savoir davantage. C’est le début d’une quête qui le mènera à un étrange labyrinthe souterrain, sur les rives de la mer sans Étoiles. Un monde merveilleux fait de tunnels tortueux, de cités perdues et d’histoires à préserver, quel qu’en soit le prix…