Menu
Menu

VITE ! Les nouvelles tyrannies de l’immédiat, Jonathan Curiel

Ralentir !
Le rythme n’est plus le même depuis le confinement, la vie a ralenti pour certains, pour d’autres elle s’est accélérée…
Je fais partie de la deuxième catégorie de personnes, d’ailleurs depuis j’ai eu du mal à me remettre à la lecture, je n’avais « plus le temps » (et la concentration était partie je ne sais où… sans doute étais-je submergée d’émotions aussi…).
Alors forcément le livre de Jonathan Curiel interpelle. Vite ! Toujours plus vite ! Toujours plus de tout : consommation, demandes, plus de n’importe quoi mais vite !
Aujourd’hui l’urgence n’est plus la même, la maladie, le deuil ont fait une entrée fracassante dans nos vies.
Que ressortira-t-il de tout cela ? J’ai envie de croire à la résilience de l’être humain, au fait que tout ça aura des conséquences sur nos habitudes, nos aptitudes à voir et sauvegarder le monde, la nature qui nous entoure…
Cette société qui vit trop vite, ne pouvait que partir à vau-l’eau ! Il est « temps » de changer tout ça non ?

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : Tout va trop vite dans cette société qui célèbre l’instant aussi intensément qu’elle ne l’oublie. Il faut gagner du temps, chasser les temps morts, ne plus attendre. La vitesse impose une accélération de nos modes de vie de plus en plus déstabilisante. Politique, économie, entreprise, société, médias, relations humaines : nous ne vivons plus que dans l’instant avec la sensation d’être toujours dépassé, soumis au diktat de l’immédiateté.
Temps court valorisé au profit du temps long en politique ; société médiatique et réseaux sociaux obsédés par l’immédiateté cultivant le buzz, le clivage et l’absence de nuance ; prise de décisions économiques sous la contrainte étouffante de l’instant ; triomphe des grandes entreprises qui placent le raccourcissement du temps au cœur de leur développement ; pression constante de l’urgence et de la vitesse devenues avilissantes au sein du monde du travail ; relations humaines toujours plus expéditives et identités troublées.
A travers une réflexion plurisdisciplinaire ne s’interdisant aucune référence, de la télé-réalité aux chaînes d information en passant par la sociologie, la politique et la littérature, cet ouvrage se met au défi d’analyser le nouveau raz de marée de la vitesse et de l’immédiateté ainsi que ses manifestations dans notre quotidien, aussi surprenantes que multiples.
Il est encore temps d’adapter nos modes de vie et redonner du sens pour conjurer la vitesse. Pour éviter que le Vite nous fasse définitivement plonger dans le Vide. S’extraire de l’urgence, faire baisser la pression de la vitesse, s’imposer une certaine déconnexion, retrouver le sens du temps long et le goût de la lenteur.
Voyage haletant au cœur de la société de l’instant et de tous ses ressorts médiatiques, VITE ! offre une réflexion puissante et originale, et dessine des voies de sortie de ces nouvelles tyrannies de l’immédiat.
Vite, ralentissons !